Page d'archive 3

Nuit d’émeutes à Montluçon

Cette nuit, des émeutes ont enflammé le quartier de Bien-assis entre Montluçon et Domérat. Vers 0h30 , les policiers ont été appelés pour tapage nocturne vers les tours de la rue des merles, ils ont été pris a parti par un groupe de jeunes qui les ont encerclé et caillassé. La police n’a pu se dégager qu’avec des tirs de flash ball et a été obligé d’appeler en renfort les sections de Vichy et de Moulins. Les affrontements ont duré une bonne partie de la nuit mais aucune arrestation n’a eu lieu.

Les identitaires d’Auvergne situés à Montluçon s’indignent de tels agissements et de la faible réaction des autorités.

En effet, alors même que le moindre écart de conduite du citoyen lambda est impitoyablement sanctionné, là aucune arrestation et donc aucune sanction !

Il est inadmissible que dans notre paisible ville des émeutes soit provoquées par certaines communautés en toute impunité alors même que les élus et responsables locaux font tout pour leur plaire.

Les identitaires d’Auvergne resteront vigilants et demandent aux élus et aux autorités de prendre leurs responsabilités.

Section Montluçon
montlucon.identitaire@gmail.com

Quand LaMontagne.fr s’intéresse aux Identitaires d’Auvergne …

 Source : LaMontagne.fr

« En marge du Front National, des mouvements d’extrême droite font leur apparition en France grâce à l’avènement d’Internet. En Auvergne, les Identitaires sont particulièrement actifs.

Quand LaMontagne.fr s'intéresse aux Identitaires d'Auvergne ... dans Actualites ___id52605.jpg_300x235Depuis quelques années, le développement d’internet a été salvateur pour libérer la parole politique et idéologique. Alors que le Front National était jusqu’alors le seul représentant de l’extrême-droite – un courant fourre-tout – les blogs et les réseaux sociaux sont devenus autant d’espaces à occuper pour toutes les mouvances qui souhaitaient s’affranchir de ce parti. Bien que peu nombreux, les Identitaires sont actifs en Auvergne et ont un sens de la communication assez poussé usant des dernières technologies pour s’exprimer, diffuser leurs idées et relayer leurs faits d’armes. Matthias Bernard, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Blaise Pascal Clermont II doyen de l’UFR de Lettres, Langues et Sciences Humaines, décrypte ce phénomène.

Pourquoi l’Auvergne n’est pas un terreau fertile pour les mouvances d’extrême-droite ?
L’Auvergne est en fait l’une des régions françaises les plus réfractaires à l’extrême-droite. Et cela pour deux raisons : sa situation géographique et sa population. Les courants d’extrême-droite s’implantent plus facilement et durablement dans les régions périphériques qui sont soumises à l’immigration des pays frontaliers ainsi que dans les grandes villes. L’Auvergne est une région centrale et qui était, encore récemment, à forte majorité rurale, or, l’extrême-droite a du mal à pénétrer le monde paysan. Du moins c’est le cas pour l’extrême-droite électorale (le FN). L’extrême-droite activiste (le Bloc identitaire par exemple) est bien plus difficile à mesurer..

Le Bloc identitaire est assez actif sur la toile auvergnate, qui sont-ils ?
Les identitaires d’Auvergne font partie de ce que j’appelle l’extrême-droite activiste. Ils ne sont pas nombreux mais lancent des actions « coups de poing » qui font sensation. C’est un courant relativement récent qui appartient à la même famille de l’extrême-droite que des groupes tels que « Occident » ou « GRECE ». Il veulent défendre l’identité et la civilisation européenne contre l’invasion islamiste et l’impérialisme américain.

Mais les identitaires se disent plus Arvernes (peuple gaulois du Massif Central) que Européens ?
Ce qui est assez nouveau avec ce mouvement, c’est qu’ils s’appuient sur des identités locales, ils prônent un retour à une identité infra-nationale. C’est une bonne stratégie : ils se focalisent sur le terrain local. Cela est d’autant plus facile quand, comme en Auvergne, l’attachement à la terre est aussi fort.

Ils semblent aussi se référer à Vercingétorix ?
Cela peut paraître en effet un peu déconcertant. Vercingétorix était une figure de la gauche républicaine. La droite et l’extrême-droite se reconnaissaient plus dans des personnages historiques comme Clovis ou Jeanne d’Arc. Dans la résistance, Vercingétorix est considéré comme le premier résistant et même le premier déporté de l’histoire nationale. Mais récemment, certaines mouvances d’extrême-droite ont pris à leur compte leur héros gaulois. Il voit aussi Vercingétorix comme le premier à avoir résisté à l’invasion romaine et latine, de même qu’ils disent résister à l’invasion islamiste« 

Propos recueillis par Sandra Lorenzo

Halte au racket routier !

Samedi 18 Juin, dans le cadre de la mobilisation des usagers de la route (motards, automobilistes…), à laquelle s’est associé le Bloc Identitaire, les Identitaires d’Auvergne ont déployé une banderole sur la rocade clermontoise. Les automobilistes, dont plusieurs ont salué amicalement la mise en place du message, pouvaient y lire : « Halte au Racket routier ».

Halte au racket routier ! dans Actions les-identitaires-019-300x225

 En effet, si la sécurité routière peut passer par des contrôles de vitesse, la sanction systématique de dépassements de limite dans des zones non-accidentogènes confine au racket d’État. Un travailleur roulant à 150 km/h sur une ligne droite d’autoroute est actuellement plus sûrement et durement sanctionné qu’un délinquant qui « chouffe » l’arrivée des « flics » ou qu’un revendeur de cannabis.

Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, a écrit à 80 députés qui se sont signalés par leur attitude compréhensive vis-à-vis des usagers de la route. Les Identitaires d’Auvergne, avec l’ensemble des groupes Identitaires invitent cependant chacun de nos concitoyens à rester prudent et maître de soi aux commandes de son véhicule.

On y était : « Rassemblement pour la liberté » – Lyon, 14-05-2011

Image de prévisualisation YouTube

Suite à l’interdiction de la « Marche des Cochons », visant à dénoncer l’islamisation de la société française, notamment par l’installation progressive de filières « halal » dans la grande distribution (souvent à notre insu!), les identitaires ont appelé à un  « rassemblement pour la liberté » Samedi dernier à Lyon, qui a réuni près de 600 participants, malgré une pluie battante et les menaces d’agression par les nervis de l’extrême gauche locale.

Les Identitaires d’Auvergne et les Jeunes du groupe Oppidum, étaient présents samedi à Lyon. Notre délégation a pu noter avec plaisir la forte mobilisation des partisans de la Liberté. Parmi le public, l’écrasante majorité de jeunes est un exemple, un encouragement, une invitation à ne pas « poser le sac », une incitation à nous regrouper, à nous unir et soutenir cette jeunesse, notre avenir … La qualité des intervenants (Fabrice Robert, Arnaud Gouillon, Philippe Vardon, Jean-David Cattin, et le président de l’English Defence League), a maintenu sur place les manifestants de la Liberté malgré une météo lyonnaise inhospitalière. Après les » assises sur l’ islamisation » à Paris en Décembre dernier, ce rassemblement pour la Liberté démontre une fois encore que notre peuple, avec le Bloc Identitaire, se met petit à petit en position de résistance.

Parce que l’islamisation est une préoccupation réelle des européens (comme en témoignent certains sondages), parce que la liberté d’expression ne doit pas sacrifier aux normes de « l’islamiquement correct », parce que nous sommes le porte-parole de notre peuple : nous faisons Bloc !

capturedcran20110516134302.png

Tous à Lyon le 14 Mai !

638233libertcopie.png

 

 

 

 

Communiqué de presse du 4 mai 2011

bandeau bloc identitaire

 


Communiqué de presse du 4 mai 2011

Interdire la marche des cochons, c’est interdire la France !

Le Préfet du Rhône vient de décider d’interdire la marche des cochons du 14 mai. Les raisons qu’il avance sont essentiellement de deux ordres.

D’une part, on retrouve mis en avant l’habituel prétendu « trouble à l’ordre public ». En effet, sitôt qu’a été annoncée la marche des cochons, divers groupuscules d’extrême-gauche ont déposé une manifestation de protestation sur un parcours voisin.

Dans une démocratie normale, saine, vivante, cette contre-manifestation serait interdite et l’on demanderait à ses organisateurs de déposer une nouvelle demande avec un parcours qui ne permette pas de contacts avec la première manifestation déposée. Cette nouvelle contre-manifestation serait alors autorisée.

Mais nous ne vivons pas en démocratie et le Préfet a interdit la marche des cochons au prétexte de heurts probables avec les militants de l’autre manifestation. En d’autres termes, le Préfet qui est garant des libertés, et donc de la liberté de manifester publiquement, fait le contraire de la mission qui lui échoit de par les lois et interdit ce qu’il devrait autoriser et, au besoin, protéger.

D’autre part, l’arrêté du Préfet porte sur la raison même de la manifestation. Selon ce texte, manifester contre le halal, contre l’abattage rituel, contre le développement de pratiques religieuses dans l’espace public au mépris des lois, et notamment de la laïcité, serait contraire « à la laïcité de la république ».

Transporté du domaine juridique à celui de la psychiatrie une telle errance intellectuelle témoignerait au minimum d’une confusion mentale. Nous ne ferons cependant pas l’affront d’attribuer l’écriture de cet arrêté à M. le Préfet du Rhône. Cependant, il l’a signé et en porte la responsabilité.

Interdire à des Français et à des Européens de manifester dans une rue de Lyon pour protester contre l’islamisation de la France, c’est de façon très symbolique mais aussi très concrète, interdire à la France et aux Français de défendre leur identité, c’est donc, au fond, l‘interdiction de la France.

Il s’agit de la part de ce Préfet qui, en fait, n’est que l’instrument de l’Etat et du gouvernement Sarkozy, d’une véritable provocation. Cette provocation recevra la réponse qui convient. D’abord, celle des tribunaux, car la France reste un Etat de droit et il est certain qu’aucun tribunal ne reprendra les arguments du Préfet sur l’islam, la laïcité et la République. Le cas échéant, les juges s’abriteront derrière le trouble à l’ordre public pour donner raison à l’Etat.

Si tel était le cas, le mouvement identitaire n’en resterait pas là et déposerait d’autres demandes de manifestation.

Cette affaire va permettre d’ouvrir les yeux de nombreux Lyonnais et Français. Elle a déjà le mérite de mettre cette pseudo-République devant ses contradictions. Interdire toute critique de l’Islam au nom de la laïcité ! Il fallait le faire et le Préfet du Rhône vient d’inscrire son nom dans le grand bêtisier de la fonction publique.

Arnaud Gouillon, candidat du Bloc Identitaire à la Présidentielle, et Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, seront à Lyon le 14 mai prochain. Ils appellent tous les Identitaires, tous les patriotes, et tous les Français inquiets devant les dérives totalitaires de l’Etat sarkosyste à se tenir informés durant les jours qui viennent de l’évolution de la situation et à les rejoindre le 14 mai pour manifester ensemble pour la liberté et le droit.

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

email-petit: info@bloc-identitaire.com
telephone-petit: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
telephone-petit: Service Communication : 06 78 79 31 81

internet-petit: www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Syndicats, Patronnat : même combat!

parisot.jpg

Le localisme vu par les Identitaires

Intervention d’Arnaud Gouillon lors de son passage à Clermont-Ferrand le 8 Avril 2011.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

C’est à Lampedusa que se joue le destin de l’Europe, pas à Benghazi !

Le Bloc Identitaire considère que la France n’a pas à jouer les supplétifs des Américains dont la stratégie est de réduire l’Europe à une simple zone de libre-échange

C’est à Lampedusa que se joue le destin de l’Europe, pas à Benghazi !

Comme disait l’autre : « Au commencement de chaque guerre, il y a toujours un gros mensonge » et nous savons très bien que, si les Américains veulent aujourd’hui la chute de Kadhafi, c’est uniquement pour garder la main  dans la grande partie de poker mondial en vue de l’appropriation des matières premières.  Inutile de préciser que nous n’avions pas plus de sympathie, hier, pour Moubarak ou Ben Ali, que nous  n’en avons aujourd’hui  pour le roi du Barhein, pour celui d’Arabie saoudite ou pour le sinistre Bouteflika … Mais les barbus enturbannés qui tirent des rafales de kalachnikov en vociférant « Allah akbar » dans les rues de Benghazi vont finir par me rendre le colonel sympathique ; car pour paraphraser Churchill, la France et l’Europe n’ont pas d’amis ou d’ennemis mais seulement des intérêts. Or aujourd’hui il est clair que le colonel Kadhafi est un rempart contre la submersion migratoire de l’Europe ; rappelons aux hypocrites –et ils sont nombreux dans la classe politique-  qu’en 2007 le tout Paris se bousculait  à la « petite sauterie » que le président Sarkozy avait organisée dans les jardins de l’Elysée en l’honneur du maître de Tripoli. De l’opération « fontaines sanglantes » le 11 novembre 2010, visant à dénoncer la mort de 53 soldats français tombés en Afghanistan, à la protestation, la semaine dernière, devant le consulat de Libye à Paris contre les bombardements américains, le Bloc Identitaire démontre, outre sa présence sur le terrain, qu’il n’a jamais varié de ligne. Il considère que la France n’a pas à jouer les supplétifs des américains dont la stratégie est de réduire l’Europe à une simple zone de libre-échange. On se souvient qu’en 1999  les avions de l’US Air Force bombardaient  Belgrade, une capitale européenne, faisant des milliers de morts…

Comme tous les apprentis dictateurs, Sarkozy  recherche à l’extérieur les succès qu’il ne réussit pas à engranger en France. S’il veut jouer les matamores -aux deux sens du terme- qu’il commence par assurer la sécurité dans nos quartiers et dans nos banlieues avant de vouloir jouer le justicier à l’étranger. Enfin, s’il veut entrer dans l’histoire, qu’il utilise son énergie à protéger les côtes italiennes avec la marine française, car l’avenir de notre civilisation se joue en ce moment à Lampedusa et non à Benghazi.

Richard Roudier
Membre du Bureau Exécutif du Bloc Identitaire
Président de la Ligue du Midi

Arnaud Gouillon à Clemront : succès de la réunion

 

Près d’une soixantaine de personnes se sont rassemblées vendredi soir à Clermont-Ferrand pour écouter le jeune candidat identitaire à la présidentielle 2012, Arnaud Gouillon, présenter les raisons de sa candidature et de son engagement au sein des Identitaires. Le jeune homme, qui a fait l’unanimité parmi les participants, en a profité pour répondre à leurs nombreuses questions, et n’a pas manqué de les enthousiasmer à l’idée de prendre part à cet ambitieux projet que représente une candidature à l’élection présidentielle !

Arnaud Gouillon à Clemront : succès de la réunion dans Actualites r%C3%A9union-oppidum-identitaire-arnaud-gouillon1

5.jpg

12345...15

  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...