Page d'archive 15

Sur les murs

Sur les murs dans Actions 1

Soutien aux employés de la T2C

- Communiqué de Presse du 29-01-2009 -

Suite à l’agression d’un chauffeur de bus à Cournon d’Auvergne le 26 Janvier dernier, les identitaires d’auvergne assurent les employés de la T2C de leur total soutien et de leur compréhension quant à la perturbation du trafic qui en a résulté. Nous demandons aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la protection de nos travailleurs. Nous appelons également à ce que cesssent les amalgames qui montent les Français les uns contre les autres, en présentant comme d’éternels grêvistes ces personnels qui sont en réalité les victimes en première ligne d’une violence gratuite.

On y était : identitaires contre patrons-voyous « Chez Papa »

De passage à paris le Samedi 24 Janvier, une petite poignée d’entre nous en a profité pour rejoindre en début de soirée une cinquantaine de militants identitaires parisien (plus on est de fous …)  et investir pacifiquement, sur fond de chants occitans, le restaurant « Chez Papa » rue de la Croix-Nivert dans le XVe arrondissement, spécialisé dans la cuisine paysanne du Sud-Ouest. Nous entendions ainsi protester contre l’emploi illégal de clandestins par cette chaine de restaurants dont le directeur et fondateur, Bruno Druhile, en véritable « négrier » des temps modernes, fait du profit sur le dos d’une main d’oeuvre bon marché, tout en jouant avec hypocrisie la carte de la gastronomie « locale » …

« Buissness terroir ? Embauche terroir ! »

Image de prévisualisation YouTube

 

Les retombées dans la presse :  L’Express, Novopress.

et chez l’extrême gauche : ici. Vous noterez comment une action totalement pacifiste est présentée comme violente …

 

Jérôme BOUILLAUD

 

Le monde merveilleux des Bisounours …

http://www.deedeeparis.com/blog/images/3615%20mavie/bisounours%202.gif

Chauffeur de bus agressé à Clermont-Ferrand

AFP | 26.01.2009 | 18:24

L‘ensemble des chauffeurs de bus et du tramway de la T2C (Transports en commun de l’agglomération clermontoise) à Clermont-Ferrand ont cessé toute activité depuis lundi 16h après l’agression d’un des chauffeurs en début d’après-midi, a-t-on appris de source syndicale.

« Nous ne sommes pas en grève, nous exerçons notre droit de retrait car nous estimons que la sécurité des passagers et du personnel de la T2C n’est plus assurée », a expliqué à l’Associated Press Damien Romero, représentant syndical CGT de la T2C. Selon lui, le chauffeur a voulu s’interposer dans une altercation entre deux passagers, avant d’être agressé à coups de pied dans la nuque par l’un des deux usagers.

« En décembre, un chauffeur a été agressé dans un bus. Et voilà quelques jours, des traminots et des agents de la T2C ont été agressés par des individus qui s’étaient introduits dans les locaux du dépôt de la T2C; cela s’était soldé par quatre chauffeurs au CHU de Clermont-Ferrand. La recrudescence de la violence est importante ces dernières semaines. Nous alertons depuis plusieurs semaines la direction de cette situation », a poursuivi M. Romero.

Les traminots devraient reprendre le travail mardi matin. La T2C transporte chaque jour plus de 40.000 passagers. 

Les joies de la société moderne arrivent enfin à nos portes auvergnates … on arrête pas le progrès !

 

Joyeuses fêtes !

Image de prévisualisation YouTube

Contre la propagande du RESF !

Image de prévisualisation YouTube

 Alexandre CHEVALIER

 

 

RESF Complice de la misère

En ces temps de crise, la responsabilité des associations de soutien aux clandestins dans l’accroissement de la misère est flagrante. Non seulement vis-à-vis des familles européennes – sur lesquelles repose tout le coût financier et social de cette immigration sauvage -, mais aussi vis-à-vis des travailleurs étrangers réguliers – fragilisés par cette concurrence illégale et inégale. Sans parler de la situation des clandestins eux-mêmes, poussés à préférer la précarité chez nous que la dignité chez eux.


Lire la suite

 

Jérôme BOUILLAUD

 

« Mariages blancs » à Clermont-Ferrand

Des peines allant de trois ans de prison, dont deux avec sursis, à six mois avec sursis ont été prononcées vendredi à l’encontre de 91 prévenus jugés en correctionnelle à Clermont-Ferrand dans une vaste affaire concernant plus de 45 mariages entre des Françaises et des Tunisiens clandestins contractés entre 2001 et 2003. Les principaux condamnés sont des gérants de restaurants Kebab de Clermont-Ferrand et de sa région, qui étaient poursuivis pour avoir organisé des mariages blancs avec leurs proches, qu’ils employaient clandestinement, afin de leur obtenir des papiers (Source AFP).

Et la solidarité communautaire a du bon, puisque finalement :

« Le tribunal a ‘globalement’ suivi les réquisitions du parquet, à l’exception des demandes d’interdiction du territoire français qui ont été rejetées [...]« .

Les Identitaires d’Auvergne souhaitent donc la bienvenue aux 45 nouveaux clermontois et leur adressent tous leurs voeux de bonheur.

—————

Au mépris des lois que nos tribunaux ne semblent d’ailleurs pas vouloir appliquer, venir en France, travailler illégalement, et tenter d’obtenir par la ruse un titre de séjour, vous fait courir le risque de simplement … rester en France.


Et la procureur adjointe de conclure :

« On est bien dans un système de fraude à une époque où la France ne peut se payer le luxe d’être un Eldorado« .

On ne vous le fait pas dire …


Jérôme Bouillaud

1...1112131415

  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...