Archives pour la catégorie Communiques

Les Identitaires d’Auvergne contestent l’interdiction de leur rassemblement par la Préfecture

Communiqué des Identitaires d’Auvergne du 13 janvier

 

On vit une drôle d’époque… Alors qu’une manifestation de soutien aux émeutiers partira samedi des quartiers nord de Clermont pour se diriger vers le centre ville, on vient d’apprendre en milieu d’après midi que le rassemblement statique et pacifique du Bloc Identitaire devant la préfecture venait d’être interdit par les services de l’État. C’est l’éternelle histoire du combat de catch à quatre où  l’arbitre tance vertement le gentil dans son coin alors que, dans son dos, les méchants savatent allègrement son partenaire.

Alors que depuis 15 jours, la capitale de l’Auvergne est transformée en champ de bataille, que le mobilier urbain est détruit, que des dizaines de voitures sont incendiées jusque dans les villes périphériques, que des groupes organisés d’émeutiers harcellent les forces de police,  c’est à l’encontre du Bloc Identitaire que les représentants de l’état n’hésitent pas à invoquer le « risque de trouble à l’ordre public ». Cet argument éculé serait risible s’il ne contrevenait pas à l’une des libertés publiques les plus fondamentales dans notre pays qui est le droit de manifester.

Il est vrai que dans la France délétère de Sarkozy – corruptions, arnaques et magouilles – le fait de vouloir déposer une motion en soutien aux forces de police et aux pompiers dont le métier s’articule autour des notions de dévouement, de sacrifice et de courage constitue sans aucun doute un grave danger pour les fondements de la République.

Peut-être que pour Monsieur le Préfet, les Clermontois qui travaillent, payent des impôts et des taxes de plus en plus lourds, qui vont payer les dégâts causés par les émeutiers ainsi que les frais engagés pour les contenir, constituent  une menace pour l’ordre public. Mais, Monsieur le préfet du Puy de Dôme commet une erreur car il n’y a pas actuellement à Clermont un « risque » de trouble, mais un vrai trouble à l’ordre public récurrent qu’il a été incapable de prévenir et qu’il est incapable de faire cesser, et le Bloc Identitaire n’y est pour rien.

En tout état de cause, le Bloc Identitaire Auvergne, encouragé par des dizaines de témoignage de sympathie et conscient de son audience et de son bon droit conteste cette décision intervenue moins de 24 h avant son déroulement, se réserve le droit  d’en appeler  devant la juridiction compétente et déposera une nouvelle manifestation en début de semaine prochaine.

Informations & contacts : auvergne.identitaire@gmail.com

Le Bloc Identitaire-Auvergne conteste l’interdiction de sa manifestation par la PréfectureLe Bloc Identitaire-Auvergne conteste l’interdiction de sa manifestation par la Préfecture

Suite à une plainte du Bloc Identitaire, BHL est mis en examen

bandeau bloc identitaire



Communiqué de presse du 9 janvier 2012

Suite à une plainte du Bloc identitaire, Bernard-Henri Lévy est mis en examen

 

Dans un article paru dans Le Point à la fin de l’année 2010, Bernard-Henri Lévy prétendait défendre « l’honneur des musulmans » menacé par l’organisation des Assises contre l’islamisation de la France.

Pour ce faire, il n’hésitait pas à qualifier le Bloc identitaire de « groupuscule neo-nazi ».

Après une année d’instruction, Bernard-Henri Lévy a été mis en examen. Il passera devant un tribunal correctionnel d’ici quelques mois pour répondre de l’infraction de diffamation publique envers le Bloc identitaire.

Le directeur de la publication du Point, Franz Olivier Giesbert, est également mis en examen pour les mêmes motifs.

Pour en savoir plus :
Le Bloc identitaire porte plainte contre Bernard-Henri Lévy (29/12/2010):
http://www.bloc-identitaire.com/actualite/1669/bloc-identitaire-porte-plainte-contre-bernard-henri-levy

Rendez-vous maintenu avec BHL devant le tribunal correctionnel (13/01/2011) :
http://www.bloc-identitaire.com/actualite/1683/rendez-vous-maintenu-avec-bhl-devant-tribunal-correctionnel

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

email-petit : info@bloc-identitaire.com
telephone-petit : Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
telephone-petit : Service Communication : 06 78 79 31 81
internet-petit : www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

bandeau bloc identitaire


Communiqué de presse du Bloc Identitaire / 7 décembre 2011

A Toulouse, les Identitaires feront le procès du racisme anti-blanc

Le mercredi 14 décembre, les Identitaires seront mobilisés à Toulouse à l’occasion de la comparution de Houria Bouteldja pour injures raciales en raison de son utilisation du terme « sous-chiens ».

En traitant les Français de souche de « sous-chiens », en proposant d’ »éduquer » les Blancs, Houria Bouteldja porte une responsabilité morale dans la propagation de la haine contre les Français, contre les Européens de souche, contre les Blancs.

A Toulouse, les Identitaires comptent faire le procès du racisme anti-blanc et ce ne sera pas un luxe, puisqu’il y a peu, le maire socialiste de Dijon – interpellé par les Identitaires – osait balayer d’un revers de main le lynchage d’un jeune blanc par ces mots insanes  « Le racisme anti-blanc ce n’est pas celui-là qui m’inquiète… ».
Pour notre part, le racisme anti-blanc nous révolte et – portés par des millions de Français – nous montrerons que nous entendons y porter un coup d’arrêt.

Les trois mouvements qui avaient organisé l’apéro saucisson-pinard devant l’Arc de triomphe – Riposte laïque, Bloc Identitaire et Résistance Républicaine auxquels se joint France-Solidarité – appellent tous les résistants et Identitaires à clamer leur indignation à l’occasion de ce procès.

Rendez-vous le mercredi 14 décembre à 14h00 heures devant le tribunal de Toulouse.

Co-voiturage organisé à partir des principales villes du sud.

CONTACT : Bloc Identitaire – BP 13 – 06301 NICE cedex 04

email-petit : info@bloc-identitaire.com
telephone-petit : Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
telephone-petit : Service Communication : 06 78 79 31 81
internet-petit : www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Élections fédérales en Suisse : le Bloc Identitaire félicite l’UDC et Oskar Freysinger

udcsuisse.jpg

Contrairement à ce que clament la majorité des médias – plus empreints d’idéologie que d’analyse malheureusement – les populistes de l’Union Démocratique du Centre n’ont pas connu un « net recul » lors des élections fédérales en Suisse. Les sièges perdus coïncident avec la scission de son aile agrarienne voilà plus de 4 ans désormais (pour créer le Parti Bourgeois Démocratique), et si l’on ajoute les résultats de ce parti à ceux de l’UDC, on obtient un résultat supérieur à celui de l’UDC aux dernières élections fédérales. L’UDC a donc en réalité progressé ! Et elle reste – de loin – la première formation politique de la Confédération Hélvétique, cela après une campagne largement menée contre l’immigration massive et incontrôlée.

Mieux encore, Oskar Freysinger qui fut l’un des participants aux Assises sur l’Islamisation co-organisées par le Bloc Identitaire et l’un des artisans de l’initiative pour l’interdiction des minarets – parfois critiqué d’ailleurs au sein même de son parti comme trop « remuant » et proche des partis identitaires et populistes européens – a réalisé l’une des meilleures progressions de l’UDC en se plaçant, dans le canton du Valais en seconde position dans la course au Conseil National et en troisième pour celle au Conseil des États.

Les commentaires des médias français, espérant certainement influencer ainsi l’opinion et l’électorat, ne suffiront pas à transformer en défaite une victoire.

Élections fédérales en Suisse : le Bloc Identitaire félicite l'UDC et Oskar Freysinger dans Actualites Icone_mail : info@bloc-identitaire.com
Icone_telephone dans Communiques : Permanence :             09 7541 63 22       (de 09h00 à 20h00)
Icone_telephone : Service Communication :             06 78 79 31 81      
Icone_web : www.bloc-identitaire.com
Icone_facebook : http://www.facebook.com/blocidentitaire
Icone_twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Primaires citoyennes : la démondialisation ne pourra pas être absente du projet socialiste !

la démondialisation ne pourra pas être absente du projet socialiste !

Dans le cadre des primaires citoyennes organisées par le PS, la démondialisation – à travers la candidature d’Arnaud Montebourg – a recueilli 17 % des suffrages. C’est un immense succès et le témoignage du désir de changement RÉEL du peuple français. Un désir de changement que les deux candidats sociaux-démocrates arrivés en tête, François Hollande et Martine Aubry, ne peuvent pas ignorer.

Les Identitaires ont une fois de plus joué leur rôle d’aiguillon dans ce scrutin. En soutenant Arnaud Montebourg, mais aussi en l’appelant à aller plus loin à travers une démondialisation intégrale ne se couchant pas devant le politiquement correct et visant à « fixer les populations dans leurs aires d’origine », selon les mots de Walden Bello, créateur du concept de démondialisation.

Sur la légitime défense ou l’islamisation hier, sur la démondialisation aujourd’hui; Les Identitaires continuent d’être en première ligne, tant sur le plan des idées que dans l’action. Prouvant que leur combat est en phase avec une part chaque jour grandissante de la population.

Allant toujours plus avant, les identitaires continuent à travailler à l’organisation d’Assises de la Démondialisation transversales, dépassant les stériles clivages partisans.

Continuez de vous tenir informés sur www.votez-demondialisation.com
Primaires citoyennes : la démondialisation ne pourra pas être absente du projet socialiste ! dans Communiques Icone_mail : info@bloc-identitaire.com
Icone_telephone dans Communiques : Permanence :             09 7541 63 22       (de 09h00 à 20h00)
Icone_telephone : Service Communication :             06 78 79 31 81      
Icone_web : www.bloc-identitaire.com
Icone_facebook : http://www.facebook.com/blocidentitaire
Icone_twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Communiqué de presse du 4 mai 2011

bandeau bloc identitaire

 


Communiqué de presse du 4 mai 2011

Interdire la marche des cochons, c’est interdire la France !

Le Préfet du Rhône vient de décider d’interdire la marche des cochons du 14 mai. Les raisons qu’il avance sont essentiellement de deux ordres.

D’une part, on retrouve mis en avant l’habituel prétendu « trouble à l’ordre public ». En effet, sitôt qu’a été annoncée la marche des cochons, divers groupuscules d’extrême-gauche ont déposé une manifestation de protestation sur un parcours voisin.

Dans une démocratie normale, saine, vivante, cette contre-manifestation serait interdite et l’on demanderait à ses organisateurs de déposer une nouvelle demande avec un parcours qui ne permette pas de contacts avec la première manifestation déposée. Cette nouvelle contre-manifestation serait alors autorisée.

Mais nous ne vivons pas en démocratie et le Préfet a interdit la marche des cochons au prétexte de heurts probables avec les militants de l’autre manifestation. En d’autres termes, le Préfet qui est garant des libertés, et donc de la liberté de manifester publiquement, fait le contraire de la mission qui lui échoit de par les lois et interdit ce qu’il devrait autoriser et, au besoin, protéger.

D’autre part, l’arrêté du Préfet porte sur la raison même de la manifestation. Selon ce texte, manifester contre le halal, contre l’abattage rituel, contre le développement de pratiques religieuses dans l’espace public au mépris des lois, et notamment de la laïcité, serait contraire « à la laïcité de la république ».

Transporté du domaine juridique à celui de la psychiatrie une telle errance intellectuelle témoignerait au minimum d’une confusion mentale. Nous ne ferons cependant pas l’affront d’attribuer l’écriture de cet arrêté à M. le Préfet du Rhône. Cependant, il l’a signé et en porte la responsabilité.

Interdire à des Français et à des Européens de manifester dans une rue de Lyon pour protester contre l’islamisation de la France, c’est de façon très symbolique mais aussi très concrète, interdire à la France et aux Français de défendre leur identité, c’est donc, au fond, l‘interdiction de la France.

Il s’agit de la part de ce Préfet qui, en fait, n’est que l’instrument de l’Etat et du gouvernement Sarkozy, d’une véritable provocation. Cette provocation recevra la réponse qui convient. D’abord, celle des tribunaux, car la France reste un Etat de droit et il est certain qu’aucun tribunal ne reprendra les arguments du Préfet sur l’islam, la laïcité et la République. Le cas échéant, les juges s’abriteront derrière le trouble à l’ordre public pour donner raison à l’Etat.

Si tel était le cas, le mouvement identitaire n’en resterait pas là et déposerait d’autres demandes de manifestation.

Cette affaire va permettre d’ouvrir les yeux de nombreux Lyonnais et Français. Elle a déjà le mérite de mettre cette pseudo-République devant ses contradictions. Interdire toute critique de l’Islam au nom de la laïcité ! Il fallait le faire et le Préfet du Rhône vient d’inscrire son nom dans le grand bêtisier de la fonction publique.

Arnaud Gouillon, candidat du Bloc Identitaire à la Présidentielle, et Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, seront à Lyon le 14 mai prochain. Ils appellent tous les Identitaires, tous les patriotes, et tous les Français inquiets devant les dérives totalitaires de l’Etat sarkosyste à se tenir informés durant les jours qui viennent de l’évolution de la situation et à les rejoindre le 14 mai pour manifester ensemble pour la liberté et le droit.

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

email-petit: info@bloc-identitaire.com
telephone-petit: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
telephone-petit: Service Communication : 06 78 79 31 81

internet-petit: www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Happening : « Pas de Halal dans nos assiettes ! »

Répondant à l’appel du Bloc Identitaire, qui orchestre cette semaine partout en France des actions de sensibilisation au sujet de l’abattage Halal, une trentaine de militants identitaires Clermontois s’est regroupée sur la place de Jaude ce Samedi 19 Février, de 10h à 11h30.

Image de prévisualisation YouTube

Un première groupe de militants déployait une banderole aux pieds de la statue de Vercingetorix, avec l’inscription « Pas de Halal dans nos assiettes », rejoint en suite par une équipe de jeunes identitaires de l‘Oppidum, parti distribuer des tracts dans les couloirs du centre Jaude. Les identitaires ont alors procédé à une reconstitution*  d’un égorgement halal, en « sacrifiant »  un militant qui avait pour l’occasion revêtu un costume de poulet. Le choix de la place de Jaude était symbolique, car d’après certains historiens, c’est à cet endroit que se tenaient jadis les plus grands marchés au volailles de la région. Cet mise en scène avait pour but de rappeler les souffrances inutiles endurées par ces animaux égorgés, qui se noient littéralement dans leur sang pendant de longues minutes,  A travers une prise de parole au mégaphone, les identitaires ont également signalé aux nombreux badeaux assistant avec surprise à la scène, que nous consommons tous du Halal à notre insu, en payant au passage une taxe contribuant au développent de l’Islam en France. En effet, ce mode d’abattage tend à devenir majoritaire, et une partie de ces viandes se retrouve sur le marché classique. Les identitaires d’Auvergne ont réclamé la traçabilité des produits Halal, afin que les consommateurs soient informés du type d’abattage des viandes qui se retrouvent dans leurs assiettes. Les militants ont enfin exprimé le soutien du Bloc Identitaire au projet de loi à l’initiative de Nicolas Dhuicq, député de l’Aube, visant à mettre en place la traçabilité de ces viandes.
Le groupe s’est ensuite dispersé dans le calme, en poursuivant la distribution de tracts dans les parkings voisins.

Cette action de sensibilisation a été globalement bien accueillie par les clermontois, soucieux de la qualité et de l’origine des viandes qu’ils consomment.

* le faux sang utilisé pour la mise en scène était en fait du colorant alimentaire rouge. Gédéon le Poulet, mascotte de l’opération, est rentré au bercail et se porte bien.

image7.png

image21.pngimage8.png

(11-02-2011) Communiqué de presse du Bloc Identitaire

(11-02-2011) Communiqué de presse du Bloc Identitaire dans Communiques BI

Communiqué de presse du 11 février 2011 du Bloc Identitaire .

Après l’apéro-saucisson et les Assises sur l’islamisation, organisés avec divers partenaires, le Bloc Identitaire lance à partir du 14 février une semaine d’actions sur tout le territoire sur le thème « Pas de halal dans nos assiettes ! ».

Le halal n’est pas en effet une simple superstition religieuse qui concernerait les seuls musulmans soucieux de ne manger des bêtes qu’égorgées la tête en direction de la Mecque. Le halal est devenu le mode d’abattage majoritaire dans notre pays sans que les citoyens n’aient été consultés ni les consommateurs informés.

Le halal, c’est la souffrance de l’animal qui, au mépris des lois françaises, est égorgé sans étourdissement préalable. Un animal qui se voit et se sent mourir.

Le halal, c’est aussi une viande plus chère car, pour que chaque égorgement soit considéré halal, il faut un certificat religieux décerné par des religieux. Ce certificat a un coût. C’est le consommateur qui le paye.

Or, ce consommateur n’est pas seulement musulman. En effet, les abattoirs pratiquent le halal à grande échelle. Une partie de la production est vendue dans la filière musulmane. L’autre part sur les marchés classiques et notamment les bas morceaux de la bête que les musulmans consomment en moins grande quantité que les autres.

Afin d’en finir, avec cet état de fait, le Bloc Identitaire soutient l’initiative du député de l’Aube Nicolas Dhuicq qui entend déposer un projet de loi visant à mettre en place une traçabilité du halal (téléchargez ici le texte du projet de loi).

Pour vous joindre à ces actions, contactez le Bloc Identitaire :
Icone_mail dans Communiques Bloc Identitaire
BP 13
06301 Nice cedex 04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de Presse du 31/01/2011

image2.png
L’islam en progression à Montluçon

On croyait le projet de mosquée de Montluçon en sommeil, or voici que l’affaire rebondit.

En effet, un permis de construire, qui prévoit même la présence d’un minaret, aurait été déposé et accordé récemment. Si tel s’avère être le cas, les Identitaires veulent savoir à quoi sera destiné le minaret ? A l’appel à la prière plusieurs fois par jour ? A montrer l’emprise locale de l’Islam ? La Charia sera t-elle enseignée dans ce bâtiment ?

Les Identitaires exigent également la transparence quant à l’origine des fonds : n’y aura t-il vraiment aucun financement publique ? Et qui contrôlera cette mosquée ? Enfin, cette construction correspond-elle réellement au souhait des montluçonnais ? Afin de s’assurer de ce dernier point, les Identitaires proposent d’interroger sur la question  les principaux intéressés,  tout comme l’ont fait nos voisins Suisses.

 

 

 

 

 

Opération « Fontaines Sanglantes » en Auvergne !

operationfontainessanglantes.jpg

Opération « Fontaines sanglantes » en Auvergne – Les Identitaires exigent le retour des soldats français d’Afghanistan

Ce 11 Novembre au matin, afin d’alerter nos compatriotes sur la réalité de la guerre en Afghanistan dans laquelle 3 850 de nos soldats sont engagés, les identitaires d’Auvergne ont déversé dans la du colorant rouge sang (1), dans plusieurs fontaines de Clermont-Ferrand (Place de la Victoire, Place de la Poterne), de Montferrand, de Riom, de Chatelguyon et de Montluçon. Cette    action    s’inscrit    dans    le    cadre    de    l’opération    nationale    « Fontaines    sanglantes » organisée en ce Jour du Souvenir dans une cinquantaine de villes par le Bloc identitaire dans sa vaste campagne pour le retrait imédiat des troupes françaises d’Afghanistan.« Fontaines sanglantes ». Cinquante villes, car déjà cinquante morts…

Cinquante hommes jeunes, cinquante serviteurs de la France, qui sont morts pour des intérêts qui ne sont, ni les leurs, ni ceux de la France, ni ceux de l’Europe. Les diplomates sont là pour commencer les guerres, dit-on, les soldats pour les finir. A condition que nos intérêts vitaux soient en jeu. Ce n’est pas le cas en Afghanistan. Contre tous ses engagements de campagne, Nicolas Sarkozy a renforcé l’engagement français dans le seul but d’accéder aux demandes américaines. Car « c’est une guerre américaine », ainsi que l’a dit clairement le général Desportes, alors commandant du Collège interarmées de Défense (CID), dans Le Monde du 2 juillet dernier. Une guerre américaine qui renforce l’intégration de notre armée dans le dispositif impérialiste de l’Otan.

Pendant ce temps, les émeutes de banlieues sur fond de tensions ethniques et religieuses, c’est chez nous ! Les policiers et les gendarmes sur lesquels l’on tire à balles réelles, c’est chez nous ! Les islamistes qui crachent leur haine des européens (comme récemment à Limoges), c’est chez nous !

C’est chez nous que nous avons besoin d’eux !

Exigeons le retour de nos soldats d’Afghanistan !

(1) Le colorant employé est un colorant alimentaire qui ne pollue pas.

riom41.jpg

riom3.jpgclermontplacedelapoterne31.jpgmontlucon1.jpg

 

12

  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...