Archives pour la catégorie Actions

Vidéo du rassemblement à Toulouse contre le Racisme Anti-Blancs !

Image de prévisualisation YouTube

Les Identitaires d’Auvergne réveillent Montluçon par l’appel du Muezzin …

 

Profitant des vacances d’été, les autorités musulmanes de Montluçon annonçaient dans la presse que non contentes de construire une grande mosquée, elles allaient y ajouter un minaret afin qu’un muezzin puisse appeler à la prière comme c’est toujours le cas en terre d’islam. Face à cette provocation, le Bloc Identitaire réagissait immédiatement en informant les Montluçonnais. Devant leur réaction, les associations musulmanes reculaient aussitôt. Elles modifiaient le permis de construire afin de supprimer le minaret.

Image de prévisualisation YouTube

Pour autant, tout danger n’est pas écarté. Il est même probable que les autorités musulmanes tenteront, une fois la mosquée installée, de déposer un nouveau permis afin de se doter d’un minaret comme c’est le cas de 100% des mosquées du Maroc à l’Indonésie en passant par l’Arabie saoudite.

Aussi, afin de montrer aux Montluçonnais ce qu’est le réveil en pays musulman, les militants identitaires ont réveillé – au sens propre comme au sens figuré – les habitants de la cité. C’est en présence de Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, qu’a été diffusé l’enregistrement d’un appel du muezzin, pendant que plusieurs centaines de tracts étaient déposés dans les boîtes aux lettres et sur les pare-brises des voitures stationnées. Dans le même temps, les militants identitaires posaient des plaques de rue factices aux noms symboliques : rue du minaret, rue des infidèles, rue de la charia.

Par ces actions symboliques, le Bloc Identitaire entend apporter son soutien aux Montluçonnais et rappeler que – malgré cette première victoire contre le projet de minaret – il ne faut pas oublier qu’une mosquée reste un symbole fort de l’islamisation de notre pays et que les militants identitaires n’accepteront pas ce changement imposé de culture et de mode de vie.

Halte au racket routier !

Samedi 18 Juin, dans le cadre de la mobilisation des usagers de la route (motards, automobilistes…), à laquelle s’est associé le Bloc Identitaire, les Identitaires d’Auvergne ont déployé une banderole sur la rocade clermontoise. Les automobilistes, dont plusieurs ont salué amicalement la mise en place du message, pouvaient y lire : « Halte au Racket routier ».

Halte au racket routier ! dans Actions les-identitaires-019-300x225

 En effet, si la sécurité routière peut passer par des contrôles de vitesse, la sanction systématique de dépassements de limite dans des zones non-accidentogènes confine au racket d’État. Un travailleur roulant à 150 km/h sur une ligne droite d’autoroute est actuellement plus sûrement et durement sanctionné qu’un délinquant qui « chouffe » l’arrivée des « flics » ou qu’un revendeur de cannabis.

Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, a écrit à 80 députés qui se sont signalés par leur attitude compréhensive vis-à-vis des usagers de la route. Les Identitaires d’Auvergne, avec l’ensemble des groupes Identitaires invitent cependant chacun de nos concitoyens à rester prudent et maître de soi aux commandes de son véhicule.

Les Jeunes Identitaires réveillent Clermont par l’appel du Muezzin !

Image de prévisualisation YouTube

Happening : « Pas de Halal dans nos assiettes ! »

Répondant à l’appel du Bloc Identitaire, qui orchestre cette semaine partout en France des actions de sensibilisation au sujet de l’abattage Halal, une trentaine de militants identitaires Clermontois s’est regroupée sur la place de Jaude ce Samedi 19 Février, de 10h à 11h30.

Image de prévisualisation YouTube

Un première groupe de militants déployait une banderole aux pieds de la statue de Vercingetorix, avec l’inscription « Pas de Halal dans nos assiettes », rejoint en suite par une équipe de jeunes identitaires de l‘Oppidum, parti distribuer des tracts dans les couloirs du centre Jaude. Les identitaires ont alors procédé à une reconstitution*  d’un égorgement halal, en « sacrifiant »  un militant qui avait pour l’occasion revêtu un costume de poulet. Le choix de la place de Jaude était symbolique, car d’après certains historiens, c’est à cet endroit que se tenaient jadis les plus grands marchés au volailles de la région. Cet mise en scène avait pour but de rappeler les souffrances inutiles endurées par ces animaux égorgés, qui se noient littéralement dans leur sang pendant de longues minutes,  A travers une prise de parole au mégaphone, les identitaires ont également signalé aux nombreux badeaux assistant avec surprise à la scène, que nous consommons tous du Halal à notre insu, en payant au passage une taxe contribuant au développent de l’Islam en France. En effet, ce mode d’abattage tend à devenir majoritaire, et une partie de ces viandes se retrouve sur le marché classique. Les identitaires d’Auvergne ont réclamé la traçabilité des produits Halal, afin que les consommateurs soient informés du type d’abattage des viandes qui se retrouvent dans leurs assiettes. Les militants ont enfin exprimé le soutien du Bloc Identitaire au projet de loi à l’initiative de Nicolas Dhuicq, député de l’Aube, visant à mettre en place la traçabilité de ces viandes.
Le groupe s’est ensuite dispersé dans le calme, en poursuivant la distribution de tracts dans les parkings voisins.

Cette action de sensibilisation a été globalement bien accueillie par les clermontois, soucieux de la qualité et de l’origine des viandes qu’ils consomment.

* le faux sang utilisé pour la mise en scène était en fait du colorant alimentaire rouge. Gédéon le Poulet, mascotte de l’opération, est rentré au bercail et se porte bien.

image7.png

image21.pngimage8.png

Joyeux Noël !

Ce Vendredi 24 Décembre, les jeunes Identitaires de l’Oppidum, ont tenu à souhaiter, certes à leur manière, de joyeuses fêtes de noël aux Clermontois.

Ainsi, depuis ce matin, une statue recouverte d’une burqua peut être vue dans le quartier des facultés, boulevard François Mitterrand, arborant un message sans équivoque : « Les identitaires vous souhaitent un joyeux Noël … pendant que c’est encore possible !« . Cet affichage avait pour but de dénoncer l’islamisation de notre ville, et la disparition progressive  dans l’espace publique de l’expression des traditions européennes, chrétiennes en tête, au profit des traditions musulmanes : disparition des sapins dans certains lieux publiques, contestation des crèches de Noël (comme récemment dans l’Oise).

Voir leur site : 

www.OPPIDUM-ID.com

burqua13.jpg

 

burqua11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20-11-10 – Béziers : Manifestation de soutien à René Galinier

René Galinier, ce septuagénaire qui avait protégé son domicile et sa personne en faisant feu sur deux cambrioleuses appartenant à un camp de nomades, a été incarcéré en détention préventive pendant plus de deux mois – pour des raisons ethniques ! – avant d’être relâché sous la pression des identitaires. Il demeure aujourd’hui libre, mais dans l’attente d’un jugement qui pourrait le conduire devant une Cour d’Assises ! Plus honteux encore, la « Justice » l’a interdit de séjour dans son propre village de Nissan-lès-ensérunes, à côté de Béziers, afin de ne pas risquer des représailles de la communauté des deux cambrioleuses, représailles contre lesquelles cette même Justices s’avoue incapable de le protéger. Plutôt que d’expluser les coupables, c’est la victime qui se trouve expulsée de chez elle !

Face à cette justice qui se veut implacable avec les notres, et laxiste avec les autres, ce sont 200 identitaires, militants et sympathisant, qui ont manifesté hier après midi, Samedi 20 Novembre, dans le centre ville de Béziers, pour réclamer : le retour immédiat de « Papy René » à Nissan, la réforme du cadre de la légitime défense, et la sanctuarisation du domicile. 

Une dizaine de militants identitaires d’Auvergne avait fait le déplacement pour l’occasion.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

p1150781.jpgp1150786.jpgp11508041.jpgp1150756.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Aïd el Kebir : c’est partit !

 

Aïd el Kebir : c'est partit ! dans Actions 040808000310_akh_tu_vie_kerkena_egorger_mouton

En Auvergne, il n’y hélas pas que les fontaines qui sont sanglantes comme le révèle aujourd’hui  le site internet du quotidien LaMontagne.fr. D’après les constatations des services vétérinaires, ce sont en effet 5 moutons, probablement les premiers d’une longue série, qui ont été égorgés, à vif, sans étourdissement préalable, hier matin dans une ferme proche de Montluçon, par une vingtaine de musulmans se préparant à fêter l’Aïd-el-Kebir.

Un abattage « sauvage » donc, dans tous les sens du terme. Mais une scène qui, contrairement aux apparences se reproduira de moins en moins, tant le marché du hallal s’organise rapidement en Europe. D’ici peu, soyons en surs, Montluçon, petite ville peu peuplée d’une région peuplée aura son abattoir rituel. Ce qui en dit long sur l’état de l’islamisation du pays tout entier. Et l’ensemble de la classe médiatico-politique d’acquiescer dans un silence complice. A chacun ses raisons ; économiques pour les uns, idéologiques pour les autres. Il est vrai que la communauté musulmane, dont on ne sait – ou dont on ne veut savoir – la taille, à deux ou trois millions près, représente une manne électorale et financière. 

A suivre de près …

Opération « Fontaines Sanglantes » en Auvergne !

operationfontainessanglantes.jpg

Opération « Fontaines sanglantes » en Auvergne – Les Identitaires exigent le retour des soldats français d’Afghanistan

Ce 11 Novembre au matin, afin d’alerter nos compatriotes sur la réalité de la guerre en Afghanistan dans laquelle 3 850 de nos soldats sont engagés, les identitaires d’Auvergne ont déversé dans la du colorant rouge sang (1), dans plusieurs fontaines de Clermont-Ferrand (Place de la Victoire, Place de la Poterne), de Montferrand, de Riom, de Chatelguyon et de Montluçon. Cette    action    s’inscrit    dans    le    cadre    de    l’opération    nationale    « Fontaines    sanglantes » organisée en ce Jour du Souvenir dans une cinquantaine de villes par le Bloc identitaire dans sa vaste campagne pour le retrait imédiat des troupes françaises d’Afghanistan.« Fontaines sanglantes ». Cinquante villes, car déjà cinquante morts…

Cinquante hommes jeunes, cinquante serviteurs de la France, qui sont morts pour des intérêts qui ne sont, ni les leurs, ni ceux de la France, ni ceux de l’Europe. Les diplomates sont là pour commencer les guerres, dit-on, les soldats pour les finir. A condition que nos intérêts vitaux soient en jeu. Ce n’est pas le cas en Afghanistan. Contre tous ses engagements de campagne, Nicolas Sarkozy a renforcé l’engagement français dans le seul but d’accéder aux demandes américaines. Car « c’est une guerre américaine », ainsi que l’a dit clairement le général Desportes, alors commandant du Collège interarmées de Défense (CID), dans Le Monde du 2 juillet dernier. Une guerre américaine qui renforce l’intégration de notre armée dans le dispositif impérialiste de l’Otan.

Pendant ce temps, les émeutes de banlieues sur fond de tensions ethniques et religieuses, c’est chez nous ! Les policiers et les gendarmes sur lesquels l’on tire à balles réelles, c’est chez nous ! Les islamistes qui crachent leur haine des européens (comme récemment à Limoges), c’est chez nous !

C’est chez nous que nous avons besoin d’eux !

Exigeons le retour de nos soldats d’Afghanistan !

(1) Le colorant employé est un colorant alimentaire qui ne pollue pas.

riom41.jpg

riom3.jpgclermontplacedelapoterne31.jpgmontlucon1.jpg

 

[Vidéo] Libérez « Papy » Galinier !

Image de prévisualisation YouTube

Résumé de l’action 

 

 

12

  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...