Nous, sinon personne !

A Paris, dans quelques jours, les jeunes identitaires se rassembleront. Parce que nous sommes convaincus que c’est à la jeunesse d’agir, de s’exprimer, d’hurler et d’être force de propositions, le samedi 23 octobre, la jeunesse sera dans la rue !

Nous n’accepterons jamais de voir sombrer nos villes, notre pays et notre continent. Si les responsables politiques semblent prendre plaisir à laisser nos lieux de vie disparaître, nous refusons de subir leur inconscience. Il faudrait être fou pour ne pas voir, pour ne pas admettre la réalité.

En France, aujourd’hui en 2010, la réalité n’est pas réjouissante. Insécurité, déculturation, zones ethniques de non droit, banalisation de l’ultra violence, islamisation de nos quartiers… que ça plaise ou non, c’est la réalité ! Les jeunes identitaires sont dans le concret et parlent de choses vraies. Ces sujets préoccupent la jeunesse et la majorité silencieuse, cette majorité de Français qui s’autocensure pour ne pas être flinguée par le système ou par la racaille. Nous sommes la voix de ceux qui ne veulent plus subir.

Il existe une jeunesse alternative, une autre jeunesse. Une jeunesse patriote, une jeunesse identitaire. A l’heure où la télévision et la grande presse nous imposent l’image de jeunes gens manipulés qui se plaisent à parler de la retraite, c’est une obligation que de descendre dans la rue. Ces mêmes jeunes qui se font d’ailleurs agresser et racketter sans raison…

Nous aussi nous pensons à l’avenir. C’est parce que nous avons à cœur de transmettre quelque chose à nos enfants que nous refusons ce monde moderne formaté. Un monde qu’on nous oblige à accepter. Nos grands parents nous expliquent qu’à l’époque c’était différent ; hé bien c’est à nous de prendre notre destin en main. Il faut refuser la fatalité. Assez du politiquement correct, assez de mensonges !

Médias, politiques, justice, associations bien-pensantes : ils ne forment qu’un, ils sont tous complices ! Loin de ces collaborateurs, de ces gens qui contribuent à détruire « chez nous », il existe des jeunes qui aiment leur ville et qui sont fiers d’être français et européens. Il faudrait peut-être en avoir honte ? Il faudrait s’interdire l’emploi de certains mots pour ne pas « choquer » ? Ce qui nous choque et nous révolte, c’est la passivité de notre société. Jusqu’à quand ?! Quand mettrons-nous un terme à l’hécatombe ?!

Ces quelques lignes sont une déclaration d’amour et un appel au sursaut. Réveillez vous, rebellez vous, personne sinon nous !

Le 23 octobre 2010, nous hurlerons notre mécontentement, notre dégoût mais aussi notre espoir. Tout peut encore changer, nous pouvons inverser le cour des choses et stopper la folie de nos gouvernants. Nous, amoureux de nos traditions, de notre culture, de notre histoire, de notre pays…sinon personne. Samedi 23 octobre 2010, les jeunes identitaires seront dans la rue. Toi aussi, tu te dois d’être à nos côtés ! Comme une odeur d’orage…

[cc] Une Autre jeunesse, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://www.autre-jeunesse.com/]

Nous, sinon personne ! dans Section Jeunes Une-Autre-Jeunesse-Affichette-réunion-Paris-23-10-10-Européen-et-fier

 

 flypostmanif01 dans Section Jeunes

 

0 commentaire à “Nous, sinon personne !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...