Touche pas à mon église !

Suite au récent graffiti anti-chrétien sur la porte de la Cathédrale de Clermont, et à l’incendie criminel de l’église Saint-Joseph, deux mois plus tôt, on peut faire l’amer constat que l’un et l’autre n’ont suscité aucune réaction des politiques et une quasi-indifférence de la presse locale. Alors que chaque graffiti sur les murs d’une Mosquée ou d’une Synagogue déclenche immédiatement l’émoi de la classe politique toute entière, fait la Une de toutes les éditions locales et nationales, et que poursuites judiciaires sont engagées … nos églises et nos cathédrales, quand à elles, sont pillées, dégradées, et incendiées dans l’indifférence générale.

Une dizaine de militants identitaires était présent ce Samedi dans le quartier de la place de la Victoire pour aller au contact des clermontois et les tenir directement informés de la recrudescence des actes anti-chrétiens passés sous silence par les médias.

Image de prévisualisation YouTube

Dans cette société de plus en plus multi-communautaire, il semble donc que certaines communautés fassent l’objet de toutes les attentions, au détriment des autres.

Jusqu’à quand une telle inégalité de traitement ?

Que l’on soit croyant ou athée, pratiquant ou non-pratiquant, peut importe. Eglises et Cathédrales sont notre patrimoine commun, et la religion catholique, l’un de nos héritages historiques majeur, qui doit être défendu comme tel.

 

 

—————————

[Communiqué de Presse - 28-11-2009] (Transmis aux différents organes de presse locaux).

Suite aux dégradations commises le 24 Novembre dernier de la Cathédrale de Clermont-Ferrand, sur les portes de laquelle on pouvait clairement lire « Mort aux Chrétiens » dessiné à la peinture rouge, les Identitaires d’Auvergne s’étonnent de l’absence de réaction de la classe politique locale et nationale, par ailleurs fortement enclin à monter aux créneaux lorsque de pareilles dégradations sont commises sur des Mosquées ou des Synagogues. Cet nouvel acte anti-chrétien survient deux mois à peine après l’incendie criminel de l’église Notre-Dame du Port, qui n’avait lui aussi suscité que très peu de réactions. Nous appelons donc nos dirigeants à prendre leurs responsabilités, afin de garantir une égalité de traitement des différents communautés religieuses, et entendons continuer nos actions de sensibilisation de la population clermontoise à la recrudescence de ses actes dans notre ville.

0 commentaire à “Touche pas à mon église !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...