RESF Complice de la misère

En ces temps de crise, la responsabilité des associations de soutien aux clandestins dans l’accroissement de la misère est flagrante. Non seulement vis-à-vis des familles européennes – sur lesquelles repose tout le coût financier et social de cette immigration sauvage -, mais aussi vis-à-vis des travailleurs étrangers réguliers – fragilisés par cette concurrence illégale et inégale. Sans parler de la situation des clandestins eux-mêmes, poussés à préférer la précarité chez nous que la dignité chez eux.


Lire la suite

 

Jérôme BOUILLAUD

 


  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...