« Mariages blancs » à Clermont-Ferrand

Des peines allant de trois ans de prison, dont deux avec sursis, à six mois avec sursis ont été prononcées vendredi à l’encontre de 91 prévenus jugés en correctionnelle à Clermont-Ferrand dans une vaste affaire concernant plus de 45 mariages entre des Françaises et des Tunisiens clandestins contractés entre 2001 et 2003. Les principaux condamnés sont des gérants de restaurants Kebab de Clermont-Ferrand et de sa région, qui étaient poursuivis pour avoir organisé des mariages blancs avec leurs proches, qu’ils employaient clandestinement, afin de leur obtenir des papiers (Source AFP).

Et la solidarité communautaire a du bon, puisque finalement :

« Le tribunal a ‘globalement’ suivi les réquisitions du parquet, à l’exception des demandes d’interdiction du territoire français qui ont été rejetées [...]« .

Les Identitaires d’Auvergne souhaitent donc la bienvenue aux 45 nouveaux clermontois et leur adressent tous leurs voeux de bonheur.

—————

Au mépris des lois que nos tribunaux ne semblent d’ailleurs pas vouloir appliquer, venir en France, travailler illégalement, et tenter d’obtenir par la ruse un titre de séjour, vous fait courir le risque de simplement … rester en France.


Et la procureur adjointe de conclure :

« On est bien dans un système de fraude à une époque où la France ne peut se payer le luxe d’être un Eldorado« .

On ne vous le fait pas dire …


Jérôme Bouillaud


  • Album : 19-02-11
    <b>image1.png</b> <br />

Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...